From the Solar System to the Hyades cluster

0
(0)

A virtual journey, from our Solar System through the Milky Way, based on data from the first release of ESA’s Gaia satellite.

The journey starts by looking back at the Sun, surrounded by its eight planets. We then move away from the Sun and travel towards and around the Hyades star cluster, the closest open cluster to the Solar System, some 150 light-years away.

The 3D positions of the stars shown in the animation are drawn from the Tycho-Gaia Astrometric Solution (TGAS), which combines information from Gaia’s first year of observations with the earlier Hipparcos and Tycho-2 Catalogues, both based on data from ESA’s Hipparcos mission.

This new dataset contains positions on the sky, distances and proper motions of over two million stars. It is twice as precise and contains almost 20 times as many stars as the previous reference for astrometry, the Hipparcos Catalogue.

The journey continues showing the full extent size of the stars contained in the Tycho-Gaia Astrometric Solution, all relatively near to the Sun, in the overall context of our Milky Way galaxy.

The final Gaia catalogue will contain the most detailed 3D map ever made of the Galaxy, charting a billion stars – about 1% of the Milky Way’s stellar content – to unprecedented accuracy.

For more information about Gaia, visit: http://www.esa.int/gaia

Credit: ESA/Gaia/DPAC; Acknowledgement: S. Jordan & T. Sagristà Sellés (Zentrum für Astronomie der Universität Heidelberg)

Similar Posts:

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

13 Comments

  1. GAIA LE SATELLITE CHASSEUR DE CORPS CELESTES DANS LA VOIE LACTEE
    Cartographier en 3D plus d’un milliard d’objets de notre galaxie avec une précision inégalée, tel est l'ambitieux objectif de la sonde GAIA, lancée en décembre 2013 par l'Agence Spatiale Européenne (ESA). A la clé, la compréhension des mécanismes de formation des galaxies.
    Le satellite GAIA a été lancé depuis Kourou le 19 décembre 2013 par l’Agence Spatiale Européenne (ESA), il fait suite aux 5 missions phares du programme scientifique de l’ESA. (Cartographie de la Voie Lactée notre galaxie).
    Sa mission est multiple, car GAIA est équipée de 3 Appareils de Mesure et de Lecture, à savoir :
    – 2 Télescopes de très haute résolution permettant de déterminer la position des Corps Célestes de notre galaxie : plus d’un milliard de corps célestes (Etoiles, Exoplanètes, Géantes Gazeuses, Systèmes Planétaires, Astéroîdes,…..) et d’analyser leur spectre lumineux,
    – Un Photomètre BP/RP (Blue Photometer Red Photometer) chargé d’analyser les propriétés des Etoiles (âges, températures et masses),
    – Le Spectromètre RVS (Radial Velocity Spectrometer) pour la mesure des vitesses des Corps Célestes, vitesses par rapport à un référentiel Héliocentrique, sinon Suphéliocentrique à définir par les Astrophysiciens,
    – Un Astromètre un des 2 Télescopes pour mesurer la position exacte des objets célestes par rapport à la Terre.
    La Sonde GAIA a été conçue et réalisée par AIRBUS DEFENCE & SPACE. Prévue pour une durée de 5 ans, GAIA transmettra à GAIA DPAC une quantité phénoménale d’informations qui seront d’une part stockées dans d’énormes Supercalculateurs dotés d’une mémoire RAM pharaonique, et d’autre part les données seront analysées par un effectif très important de Scientifiques. C’est le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) qui a mis sur pied le Consortium GAIA DPAC avec tous ses moyens techniques et humains. Grâce aux observations de Gaia, les astronomes lèveront le voile sur la formation, la structure et de l’histoire de la Voie Lactée. D’autre part GOOGLE va mettre sur les rails un logiciel ayant pour nom GOOGLE SPACE qui permettra aux utilisateurs de se balader virtuellement dans la Voie Lactée, tout ça grâce à l’informatique. Le présent pavé de texte va être publié sous 20 vidéos YouTube ayant attrait à la sonde GAIA et je vais faire 100 publications directes sur Google en plus des publications spontanées. Je vais également publier sur le Journal Facebook de David MOCCHETTI mon fils, journal du type Sciences & Avenir à la différence que le Journal de David est gratuit. RDV sur GOOGLE, YOUTUBE et FACEBOOK.

    Alain Mocchetti
    Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
    Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
    UFR Sciences de Metz
    alainmocchetti@sfr.fr
    alainmocchetti@gmail.com
    @AlainMocchetti

Leave a Reply

Your email address will not be published.